https://analytics.google.com/analytics/web/?pli=1&authuser=1#/report/visitors-overview/a11187811w33578269p32786228/_u.date00=20180301&_u.date01=20180331/
Qu'est ce que l'ecotourisme et Charte
L’Ecotourisme est une forme de voyage responsable dans les espaces naturels qui contribue à la promotion de l’environnement et au bien être des populations locales.

Ecotourisme et environnement naturel :
L’écotourisme rassemble toutes les formes de tourisme axées sur la nature. Il tend à favoriser la protection des zones naturelles.
La principale motivation de ce tourisme est d’observer et d’apprécier la nature ainsi que l’agriculture traditionnelle adaptée à ces zones.

Ecotourisme et environnement socioculturel :
Il génère des emplois et des sources de revenus pour les populations locales.
Il fait prendre conscience aux habitants du pays, comme aux touristes de la nécessité de préserver ce capital naturel et culturel.

Ecotourisme et développement durable :
Choisir l’écotourisme, c’est voyager au Maroc de manière responsable et contribuer ainsi à la préservation du patrimoine naturel du pays pour les générations futures.


Respect de la culture et des populations locales

• En voyage, vous n’êtes plus chez vous, mais juste un simple invité. L’expression qui veut que «le client est roi » n’est pas valable vis-à-vis des populations qui vous accueillent, un voyage est loin d’être un produit comme un autre.
• Respectez les différentes cultures et traditions des peuples que vous êtes venus voir, adaptez-vous et enrichissez-vous de cette différence.
• Connaître quelques mots de la langue locale permet toujours de se faire respecter.
• Pourboires et rétributions doivent être en rapport avec le coût de la vie sur place afin de ne pas déstabiliser l’économie locale.
• N’oubliez pas de marchander avec humour et patience, et ne vous emportez pas. Un sourire vaut toujours mieux qu’un ton agressif.
• N’achetez pas des objets sacrés ou traditionnels afin de ne pas dépouiller le patrimoine historique de votre pays d’accueil, sauf si évidemment il s’agit de copies destinées à la vente.
• Il convient bien sûr de respecter les lieux de culte, et de ne pas y entrer si l’accès est interdit aux touristes.
• S’il vous plait ne faites pas de graffitis sur les bâtiments historiques ni d’entailles sur les arbres ou rochers.
• Privilégiez autant que possible les hôtels et prestations proposées par des locaux, et achetez de l’artisanat et des produits régionaux, c’est bien sûr un des meilleurs moyens de faire bénéficier directement les populations de l’argent du tourisme.

Respect de la nature

Faune et flore

• N’attirez pas les animaux sauvages avec de la nourriture, cela modifie leur régime alimentaire et peut même leur être fatal.
• Observez les animaux sauvages à distance raisonnable pour ne pas les effrayer et modifier leurs comportements, et ne les touchez pas, pour votre propre sécurité et pour la leur.
• N’importez pas des animaux vivants ou morts, et n’encouragez pas le commerce de leurs peaux, fourrure, ivoire, etc. Ces pratiques participent à la perte de la biodiversité et à l’extinction des espèces, et sont interdites en vertu des accords pour la protection des espèces (CITES).
• Respectez le balisage des chemins, vous éviterez ainsi de piétiner la flore.
• Demandez toujours avant de cueillir les plantes, certaines espèces sont en voie d’extinction.
• En résumé, apprenez à apprécier la nature sans la déranger. C’est un peu comme dans un musée : le plaisir des yeux, mais il ne faut pas toucher !

Déchets

Ce n’est pas parce que certains pays ne disposent pas de systèmes de ramassage des déchets qu’il faille faire comme certains locaux, c’est-à-dire jeter ses détritus n’importe quand et n’importe où ! Au contraire, nous avons un rôle de sensibilisation à jouer auprès des populations locales, et c’est à nous de donner l’exemple.
• Emportez des sacs poubelles pour tous vos déchets et jetez-les dans une poubelle ! Quand il n’y en a pas à proximité, attendez d’être de retour en ville.
• Veuillez faire preuve de civisme et tentez de ramener en France les déchets nocifs comme les piles et autres matériaux qui ne pourront être recyclés ou détruits dans certaines destinations.
• La mer n’est pas une poubelle. Saviez-vous qu’un simple sac plastique peut être fatal aux tortues ou aux dauphins qui s’étouffent en croyant avaler une méduse?
• Saviez-vous qu’un mégot met deux ans à se décomposer ? Prévoyez un cendrier de poche !

Consommation des ressources

• L’eau est une ressource précieuse, parfois un luxe. Veillez à ne pas la gaspiller ni la polluer.
• A la plage, utilisez un lait solaire plutôt qu’une huile qui ne se dissoudra pas dans l’eau. L’huile solaire forme un écran à la surface et ralentit la photosynthèse des végétaux sous-marins.
• Certaines activités se prêtent mieux à nos climats tempérés qu’aux climats désertiques. Le golf est par exemple l’un des plus gros consommateur d’eau mettant parfois à sec les réserves pour les agriculteurs et les populations locales. Respecter l’environnement, c’est comprendre où on met les pieds.